Je préfère Harris

Newsletter 56

N’avez-vous jamais rêvé devant un panneau d’affichage de destinations, dans une gare ou un aéroport ? Choisir, mais laquelle ?  C’est un peu ce que j’ai fait cette semaine. J’ai ouvert un carnet de voyage au hasard, et ce sera le nord de l’Écosse.

On ne parlera jamais assez de l’impact des livres sur l’envie de voyager. Je “connaissais” l'Écosse pour avoir fait plusieurs voyages itinérants, des Highlands en passant par l’île d’Islay ( chut 3 distilleries sur une journée)  jusqu’aux Orcades. Après avoir lu les romans de Peter May, j’ai eu très, mais alors très envie d’aller visiter les Hébrides Extérieures… rien que le nom m’avait ensorcelé. 

C’est simple, vous remontez le Royaume-Uni jusqu'à franchir le mur d’Hadrien, là vous poursuivez tout droit, vous prenez à gauche vers l'île de Skye (Hébrides intérieures), que vous traversez de bout en bout jusqu’à Uig; vous prenez un ferry et vous voilà à Tarbert.

Harris et Lewis ne sont qu’une seule et même île, mais aux paysages différents ; les deux parties ont en commun une faune et flore éblouissantes de diversité et des plages à tomber par terre, celles bordées d’eaux turquoises, mondialement renommées, sont sur Harris. Et bien sûr, ces îles furent occupées par les Vikings jusqu'en 1263  (CQFD)!

Pour moi, L'Écosse, c’est avec la tente, et le camping c’est magique !  Dans un road trip, la voiture devient un lieu de vie et j’aime cette vie spartiate loin de tout, quelques jours par an. Le must fut de faire du camping sauvage dans une baie idyllique. L'apéro du soir, sur la plage face à la mer, avec un bon whisky tourbé franchement, c’est plus que du 5 étoiles. Le truc, c’est d’éviter la tombée du jour où les midges exercent leur pouvoir magique. La bonne nouvelle, si vous les voyez (sentez) c’est qu’il fait beau et qu’il ne vente pas... alors on ne se plaint pas !

Nous avons marché, arpenté des kms à vélo, avec pour seule compagnie des oiseaux et des moutons:  je ne songe qu’à y retourner….

Mon carnet est tout aussi rustique que ce séjour : je m’étais trompée dans l’épaisseur du papier,  ce fut très difficile de dessiner dessus et j’ai laissé beaucoup de dessins en noir et blanc.

Nous arrivons au 1 an de cette newsletter, et pour clore ce mois-anniversaire, j’ai choisi d’offrir cette petite peinture à l’un d’entre vous que je connais pas, à un lecteur fidèle de cette newsletter, à Catherine Lh- - -. Merci de m’envoyer vos coordonnées par mail pour que je vous la fasse parvenir.

Ce week-end, les artistes du Vésinet exposent au Wood Cottage, au 122 boulevard des Etats-unis au Vésinet /11h-19h  samedi et dimanche. J’y serai et j’ai fait une sélection sur le thème “Ici et ailleurs “. Au plaisir de vous y accueillir !
À jeudi prochain, belle semaine à vous, Virginie L / La Vie en Lumières