C’est le moment idoine pour en mettre partout !

Newsletter 26

C

Citrons provençaux

Je ne suis pas du tout téléphone, mais vraiment pas !  Pourtant, avec ces périodes de confinement, je regoûte au plaisir de la papote. Au regard de nos conversations, je me suis dit, que cette semaine, plonger dans un bain tout jaune serait du meilleur effet sur notre moral !

Porte Tanger

Je suis allée lire ce que racontait Michel Pastoureau sur cette couleur. J’essaye de résumer : la couleur jaune serait, en Europe et aujourd’hui, peu présente alors qu’autrefois le jaune était la couleur sacrée (immortalité et richesse)  pour les grecs les romains, les celtes et les germains (je présume aussi pour les vikings, mais c’est une digression toute personnelle). Et puis comme partout les tendances s’inversent et hop hop hop, avec notre moyen-âge, le jaune devient une couleur ambivalente, d’un côté le mauvais (symbole du mensonge d’avarice de félonie)  et de l’autre le bon jaune (celui de l’or, du miel et des blés murs.)
Depuis l’eau a coulé sous les ponts  … et perso, j’ai l’impression qu’on voit du jaune partout, non ? Une couleur joyeuse, tonique et chaleureuse !

Joie
Dimanche

Je lis toujours avec une certaine avidité et gourmandise les titres que les artistes donnent à leurs œuvres. Certains sont très courts et simples, d’autres sont prise de tête ; d’ailleurs, parfois même après 5 mn je ne comprends toujours pas, pas vous ? 

Télétravail


Question : quand vous regardez un tableau, commencez-vous par l’observer  ou lisez-vous la légende et le titre ? Perso, je suis toujours plus satisfaite à regarder le tableau en premier, mais je dois lutter contre ma curiosité qui me pousserait bien volontiers à aller décrypter toutes les informations.
Pour ma part, je mets les titres au dernier moment, cela ne me pose aucun problème et je décris juste la peinture !

Grand’ Place Bruxelles

J’ai longtemps considéré ce mois sans lumière comme une extravagance déplorable ; Je l’aurais bien volontiers remplacé par un mois de décembre de 61 jours ! Imaginez , six dimanches de goûters gourmands, un calendrier de l’Avent de 61 cases, deux NoëlS ... Je viens de réaliser dans mon jardin que Novembre est aussi un mois de mouvement de gestation, de montée en graines dans la terre, j’ai vu des bourgeons ! Oui je sais, je suis une jeune jardinière !

Intérieur aux portraits

Belle semaine et contemplons tous ces bourgeons, de toutes sortes, autour de nous et vive le jaune ! À jeudi prochain, Virginie L

Café iranien